Photo de couverture: ©Gaëlle Leroyer

Pour permettre à toutes les personnes qui vous rendent visite de passer un bon moment, il est important de prendre en considération quelques éléments dits « physiques » afin d’éliminer des obstacles qui dans certains cas peuvent paraître anodins aux yeux de tous.

Des aménagements simples sont parfois nécessaires pour répondre aux besoins des personnes en situation de handicap. De plus, une accessibilité bien pensée profite plus largement aux personnes âgées, aux femmes enceintes, aux parents avec poussette et aux personnes en situation temporaire de handicap. En bref, l’accessibilité est bénéfique pour tout le monde !

Chez Kéroul, nous avons répertorié des besoins types et nous avons créé des fiches techniques illustrées pour aider les entreprises à adapter leurs infrastructures d’accueil et leurs services aux besoins des personnes en situation de handicap.

Voici les éléments principaux à prendre en compte :

Le stationnement : à partir de 25 places de stationnement, vous devez en réserver une aux personnes handicapées. Vous êtes tenus d’en avoir davantage si vous avez plus de 100 places. L’espace doit être identifié, sans pente et assez large pour permettre une entrée et une sortie aisée du véhicule. D’une manière générale, votre stationnement doit être sur un revêtement dur.

L’accès et l’entrée : le parcours menant jusqu’à votre établissement est tenu d’être sécuritaire, plat ou en pente douce et sans obstacle. Votre entrée est de plain-pied ou offre une rampe à pente douce. La porte d’entrée doit être assez large pour permettre à une personne à mobilité réduite de rentrer aisément et idéalement votre porte est automatique. Si elle ne l’est pas, préférez une porte facile à ouvrir avec une poignée à levier ou à anse.

La circulation au sein de l’établissement doit être pensée pour que tout le monde se sente bien et puisse se déplacer facilement. Prévoir des allées larges et un sens de circulation sont de bonnes pratiques à mettre en place afin que tous vos visiteurs bénéficient d’une expérience agréable.

Le comptoir d’accueil, de billetterie, d’information, de souvenirs, d’exposition, ou de restauration doit être accessible à une personne se déplaçant avec une aide à la mobilité. Pour cela, il ne doit pas être trop haut et doit comporter un dégagement en dessous. Si cela n’est pas possible avec votre comptoir actuel, vous pouvez ajouter une abaissée et amovible dans la continuité.

La salle de toilettes à cabinets uniques ou multiples doit également être pensée pour permettre à tous d’y accéder. Les critères sont ici très spécifiques, il est important de bien lire les fiches dédiées pour s’assurer que tout est bien mis en place pour en garantir l’accessibilité. Une zone de transfert trop petite ou un espace mal agencé pourrait empêcher une personne de s’y rendre.

Kéroul l


Important

Il est indispensable de respecter les normes minimales du Code de construction du Québec. Il est également judicieux de vérifier auprès de votre municipalité qui peut adopter une réglementation plus performante en matière d’accessibilité.

 

Consulter les autres articles de la catégorie L’accessibilité au menu!


 

keroulFondé en 1979, Kéroul est un organisme à but non lucratif dont la vocation est de favoriser l’accessibilité des établissements, des activités et des services touristiques et culturels au Québec. Kéroul est l’interlocuteur privilégié du ministère du Tourisme du Québec en matière d’accessibilité: il forme le personnel de première ligne, procède à l’évaluation de l’accessibilité des établissements touristiques et gère le Programme d’accessibilité des établissements touristiques (PAET).