bv2L’Assemblée des Départements de France et ses partenaires, le Centre National Interprofessionnel de l’Economie Laitière, Tourisme & Territoires et Vélo & Territoires souhaitent créer des parcours thématiques à vélo portant sur le patrimoine fromager. Le projet « Vélo & Fromages, à la découverte des Départements » comprendra des visites de fermes, de productions laitières ou de caves d’affinage le long de parcours cyclables existants afin de faire découvrir le savoir-faire des artisans. Les premiers itinéraires seront dévoilés en juillet à l’occasion de la 106e édition du Tour de France. Cette philosophie de voyage s’inscrit pleinement dans la tendance croissante des « consomm’acteurs » qui veulent des produits locaux de qualité dans leurs assiettes.

Les circuits « Vélo Dépaysant » proposés par Accueil Paysan Pays de la Loire, un réseau d’agriculteurs et d’acteurs ruraux, et l’organisateur de voyages Tamadi invitent les cyclotouristes à rouler de ferme en ferme pendant cinq à sept jours pour goûter les produits locaux, visiter les fermes et rencontrer les paysans. Pour mettre les cyclistes en appétit, le site Web de l’agence Tamadi propose trois capsules vidéo mettant en vedette des agriculteurs qui racontent leur histoire et transmettent leur amour du terroir.

Sources : Vélo & territoires, Accueil Paysan et Tamadi

 

Consulter les autres articles de la catégorie Dans la mire du Réseau de veille


 

logo_rvt_fr

Le Réseau de veille en tourisme est un organisme spécialisé dans la veille stratégique en tourisme. Il a été créé par la Chaire de tourisme Transat de l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal, le 30 janvier 2004, grâce au soutien financier de Développement économique Canada et du ministère du Tourisme du Québec. Sa mission est de repérer, collecter, analyser et diffuser de l’information à valeur ajoutée afin de soutenir la compétitivité de l’industrie touristique québécoise et de favoriser une meilleure vision prospective chez ses dirigeants.

 

pca_compact_couleurs

Cet article vous est offert grâce au soutien du Partenariat canadien pour l’agriculture.