La restauration en temps de pandémie

Depuis la fin du confinement, les restaurateurs des quatre coins du monde redoublent de créativité pour allier expérience et mesures de distanciation physique.

Des expériences de restauration distancée 

  • À Amsterdam, le restaurant Mediamatic ETEN crée le concept de Serres Séparées, une extension du restaurant inspirée par la COVID-19. Les clients, par groupes de 2 ou 4, dégustent de la nourriture végane dans des serres individuelles favorisant intimité et distance entre les employés et les autres clients.

    Serres-separees

    Source : Pop-Up City

  • Dans les Alpes italiennes, l’Auberge de la Maison propose une expérience culinaire originale. Des tables solitaires sont placées à 60 mètres de l’hôtel et un panier à pique-nique est acheminé aux individus par poulie, dans un décor naturel exceptionnel.
  • À Paris, l’hôtel Fauchon offre un pique-nique luxueux à bord d’une croisière privée. Jusqu’à 6 personnes peuvent monter dans la même embarcation, profitant d’un menu sur mesure.
  • En Suisse, le village d’Arosa héberge des événements culinaires sur le lac Obersee. Une cinquantaine de tables flottantes seront disposées sur l’eau en août et en septembre. Les visiteurs qui auront la chance de gagner l’une de ces tables pourront apprécier des mets locaux et du vin, tout en respectant la distanciation physique.
  • En Italie, les buchette del vino, rouvrent à Florence. Ces petites fenêtres conçues à l’époque médiévale suite à la pandémie de peste noire permettaient alors aux marchands de servir les clients tout en gardant leurs distances. Inusitées dès lors, elles reprennent leur sens à la réouverture des commerces post-confinement.

Sources: Pop-Up City, Forbes et New York Post


Applications et restauration en temps de COVID-19

La crise sanitaire a bouleversé le secteur de la restauration, qui doit ainsi repenser sa manière d’opérer et s’adapter. Les applications de livraison de nourriture sont devenues des incontournables. À ce propos, une étude de Vividata révèle qu’environ 4,8 millions d’adultes canadiens ont installé une telle application sur leur appareil mobile.

Cette même étude rapporte que l’utilisation des outils Web de livraison de nourriture a drastiquement augmenté depuis le début de la pandémie. Selon le panel de mesure numérique de Vividata, Metrica, la fréquence d’accès aux applications a plus que doublé de février à mars, et a plus que triplé de février à mai. Pour de plus amples détails, veuillez consulter cette infographie.

Infographie

Source: Vividata


La gastronomie durable: une opportunité vers une relance verte
 ?

Avant la crise de la COVID-19, l’urgence d’action pour le climat était omniprésente. La pandémie est vue comme un moment propice pour réagir. C’est ce que publiait eHotelier le 28 juillet dernier en énonçant certaines initiatives liées à la durabilité alimentaire mises en place par de nombreux pays ou régions du monde : changements législatifs, économie, initiatives sociales, représentation, etc. L’article donne également des exemples d’initiatives vertes à mettre en place par les Chefs et les professionnels de la restauration :

  • Rejoindre le Réseau des villes créatives de l’UNESCO pour partager ses bonnes pratiques et développer des partenariats dans 7 champs créatifs;
  • Sensibiliser le public à la gastronomie durable et à l’adoption de pratiques plus responsables;
  • Choisir des menus et des produits qui minimisent l’impact sur l’environnement;
  • Créer des partenariats avec des entreprises compétitives et mieux gérer les relations de pouvoir dans la chaîne d’approvisionnement;
  • Réduire la quantité de déchets;
  • Bannir l’utilisation de plastique à usage unique;
  • Faire de la promotion en faveur d’une énergie propre auprès des restaurants.

Source : eHotelier

©Photo à la une: Pop-Up City

Consulter les autres articles de la catégorie Dans la mire du Réseau de veille


 

2020-09-01T09:54:30-05:00