La nourriture constitue un élément essentiel du voyage. De plus, pour un nombre croissant de touristes, elle représente l’une des principales motivations du séjour. S’appuyant sur cette tendance, Airbnb propose dorénavant une variété d’expériences gastronomiques sous l’appellation « Expériences culinaires » dans plus de 75 pays à travers le monde. En choisissant cette option, les visiteurs peuvent apprendre à cuisiner l’une des 3 000 recettes au menu des familles ou des chefs participants.

Pour créer cette offre, Airbnb s’est associée au mouvement Slow Food, dont l’une des missions vise à prévenir la disparition des cultures et traditions culinaires locales. L’organisme a validé toutes les expériences d’Airbnb en plus d’en proposer 15 de son cru. Déjà fort populaires, les réservations d’expériences gastronomiques ont augmenté de 160 % sur 12 mois depuis 2018, selon des données communiquées par la plateforme. Il serait facile d’imaginer les produits authentiques des entreprises agrotouristiques québécoises au sein du catalogue d’Airbnb. Et pourquoi pas ?

 

Source : L’ÉCHO touristique
Photo: Rene Asmussen

 

Consulter les autres articles de la catégorie Dans la mire du Réseau de veille


 

logo_rvt_fr

Le Réseau de veille en tourisme est un organisme spécialisé dans la veille stratégique en tourisme. Il a été créé par la Chaire de tourisme Transat de l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal, le 30 janvier 2004, grâce au soutien financier de Développement économique Canada et du ministère du Tourisme du Québec. Sa mission est de repérer, collecter, analyser et diffuser de l’information à valeur ajoutée afin de soutenir la compétitivité de l’industrie touristique québécoise et de favoriser une meilleure vision prospective chez ses dirigeants.

 

pca_compact_couleurs

Cet article vous est offert grâce au soutien du Partenariat canadien pour l’agriculture.