L’association internationale du tourisme culinaire (World Food Travel Association) a publié son rapport annuel sur l’état du tourisme culinaire, soit ce qui fonctionne bien, les défis et quelques suggestions d’experts pour améliorer le bilan de cette industrie. Pour ce faire, elle a consulté des professionnels de 33 pays afin d’aider les parties prenantes à mieux comprendre leur secteur d’activité, à élaborer des plans et des stratégies de tourisme gastronomique et à créer de meilleurs produits.

tendances-culinaires-2020
Cette étude plutôt qualitative est complétée par une autre réalisée auprès d’un échantillon de plus de 4 500 répondants répartis dans six marchés, soit la Chine, le Canada, la France, le Mexique, le Royaume-Uni et les États-Unis. Elle dresse le profil sociodémographique du touriste culinaire, ses dépenses, l’importance de la nourriture et des boissons pour les voyageurs d’agrément, etc. Elle détermine leur processus décisionnel avant le voyage, leurs valeurs, leurs partages sur les médias sociaux et jette un regard approfondi sur la génération Z. Le rapport sur l’état du tourisme culinaire permet de mieux comprendre cette industrie pour développer des produits adaptés à des clientèles cibles.

Sources : State of Food travel Industry Report et Food Travel Monitor Report

 


À lire aussi: Tendances gastronomiques en 2020


 

logo_rvt_fr

Le Réseau de veille en tourisme est un organisme spécialisé dans la veille stratégique en tourisme. Il a été créé par la Chaire de tourisme Transat de l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal, le 30 janvier 2004, grâce au soutien financier de Développement économique Canada et du ministère du Tourisme du Québec. Sa mission est de repérer, collecter, analyser et diffuser de l’information à valeur ajoutée afin de soutenir la compétitivité de l’industrie touristique québécoise et de favoriser une meilleure vision prospective chez ses dirigeants.

 

pca_compact_couleurs

Cet article vous est offert grâce au soutien du Partenariat canadien pour l’agriculture.