Même quand on aime multiplier les escapades aux quatre coins de notre magnifique territoire, il demeure qu’on ne peut pas être partout en même temps. Les réseaux sociaux requièrent évidemment du temps et une touche de créativité, mais ils permettent de partager une parcelle du quotidien à la ferme ou au restaurant, un clin d’œil de votre réalité à la fromagerie ou dans les caves, un morceau de vie avec le troupeau ou avec l’équipe. D’une certaine façon, suivre ces publications crée de la proximité avec vous et vos entreprises.

Sur Facebook et Instagram, je suis abonnée aux comptes d’un maximum de fermiers et d’artisans gourmands. Je reçois également vos infolettres. C’est à la fois éducatif, inspirant et charmant de voir passer des courriels et publications qui m’informent d’un arrivage, qui me montrent la beauté d’un coin de territoire nourricier, ou encore qui me racontent une anecdote de la vie à la ferme. Même si je suis au travail, ou dans une autre région ce jour-là, j’ai quand même l’impression d’avoir partagé quelque chose avec vous, je vous connais un peu plus, et je vous ai en tête pour un prochain passage dans votre coin. Ce type de présence sur les réseaux sociaux qui n’inclut pas uniquement de la vente ou de la promotion directe, mais aussi un petit brin de « story telling », m’apparaît comme un bon coup, puisqu’elle permet de développer de la complicité et de l’attachement au fil de vos images et de vos mots.

Certes, c’est du temps. C’est loin de devoir être quotidien. Mais de temps à autre, partager un aperçu de votre étal du jour au kiosque, un aperçu du premier gel sur votre champ, une information sur le travail derrière la maturation d’un fromage, une tranche de vie familiale à la ferme, ou une situation loufoque partagée avec humour; tout cela tisse du lien entre les gourmands et les gens qui les nourrissent. Associer des histoires, des visages et des paysages aux aliments, c’est certes en vous visitant le plus souvent possible. Mais entre les visites, les réseaux sociaux ont ce potentiel d’entretenir la proximité et de nous donner hâte à notre prochain passage chez vous.

 

>> Consulter les autres articles de la catégorie Bons coups!

©Photo à la Une: Zoe Schaeffer


julieaube195x219

Chroniqueuse, formatrice, conférencière et auteure, la nutritionniste gourmande Julie Aubé a pour mission de créer du lien entre les mangeurs et les gens passionnés et passionnants qui produisent les aliments. Elle écrit sur son site JulieAube.com et collabore à différents médias, dont le blogue de Terroir et Saveurs depuis 6 ans. En 2016, elle publie le livre Prenez le champ! et depuis 2017, elle orchestre les Événements Prenez le champ!. De par son expérience sur le terrain, elle est témoin de plusieurs bons coups et vous les partage.