C’est dans le cadre des travaux du Comité de suivi pour la réalisation du Plan d’action provincial pour l’avenir du tourisme gourmand, que l’Association de l’Agrotourisme et du Tourisme Gourmand et la Société du réseau ÉCONOMUSÉE invitaient, les 10 et 11 février derniers, un groupe d’experts du secteur, à participer à un exercice de réflexion stratégique. Cette étape de travail a été particulièrement productive, grâce à la présence d’une soixantaine de personnes, impliquées dans un exercice d’élaboration d’actions concrètes associées à chacune des grandes orientations stratégiques.

Pour faire suite à ces ateliers, le Comité a procédé à une 2e étape de consultation. Celle-ci visait à permettre tant aux personnes invitées, mais n’ayant pu être présentes aux ateliers de travail, qu’aux personnes présentes, de pouvoir suggérer des propositions d’actions complémentaires. La version préliminaire du Plan a donc été bonifiée et a été l’objet d’ajustements mineurs suite à la prise en compte des commentaires. En considération de la consultation élargie, plus de 85 personnes (intervenants, organisations, exploitants, journalistes) auront été interpellées dans la démarche. Une grande étape de franchie! Un merci à tous les participants pour leur apport à ces échanges qui ont été intelligents, enrichissants et constructifs.

Atelier-Plan-d'action

Le 2 mars dernier, le Comité de suivi a poursuivi son travail de validation, de sélection et de priorisation des propositions d’actions puis à l’identification des porteurs pour chacune des actions et des acteurs clés de l’écosystème devant être impliqués.

Le 18 mars prochain, lors du Colloque sur les identités culinaires organisé par la Société du réseau des ÉCONOMUSÉES, les deux coprésidents présenteront l’état d’avancement des travaux et la version préliminaire du Plan. Quelques étapes de travail devront être complétées, dans les semaines suivantes, avant qu’un dépôt officiel ne se fasse dans les ministères et qu’une diffusion du Plan au grand public soit possible.

Nous vous rappelons que ce Plan d’action provincial ne constitue pas un plan d’action obligatoire et coercitif, mais plutôt d’un plan de propositions d’actions, provenant du milieu, qui se veut incitatif et inspirant.

Suite à la diffusion publique, de plus amples informations vous seront communiquées afin de vous présenter les prochaines étapes envisagées.

Consulter les autres articles de la catégorie À la une!