Selon les meilleurs chefs, les épicuriens peuvent s’attendre à trouver plusieurs concepts alimentaires expérimentaux dans leurs assiettes cette année :

  1. Pizza, encore et toujours, mais avec plus d’options végétariennes et avec des produits (garnitures) locaux. La pizza artisanale est là pour de bon ;
  2. Des légumes sous toutes les formes : crus, pressés, fermentés et marinés, à l’état naturel, non pelés, non transformés ;
  3. Des ingrédients d’origine durable ;
  4. De la nourriture traditionnelle (ethnique) et des ingrédients locaux ;
  5. Des produits biologiques et « de la ferme à la table » ;
  6. Des aliments à base de plantes, des « viandes » cultivées en laboratoire, du lait d’avoine ;
  7. Du faux poulet et du faux bœuf deviennent de plus en plus populaires ;
  8. Des restaurants pop-up, de la cuisine en direct, en plein air qui présentent un élément d’interaction avec les clients ;
  9. Des plats anciens remis au goût du jour à l’aide des techniques modernes ;
  10. Des « planches de mer », nouvelle version des « planches de charcuteries » traditionnelles.

Source : Forbes


À lire aussi: Facteurs qui influencent les intentions des touristes gastronomiques de consommer de la cuisine locale


 

logo_rvt_fr

Le Réseau de veille en tourisme est un organisme spécialisé dans la veille stratégique en tourisme. Il a été créé par la Chaire de tourisme Transat de l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal, le 30 janvier 2004, grâce au soutien financier de Développement économique Canada et du ministère du Tourisme du Québec. Sa mission est de repérer, collecter, analyser et diffuser de l’information à valeur ajoutée afin de soutenir la compétitivité de l’industrie touristique québécoise et de favoriser une meilleure vision prospective chez ses dirigeants.

 

pca_compact_couleurs

Cet article vous est offert grâce au soutien du Partenariat canadien pour l’agriculture.